La cardiologie a connu un essor important ces vingt dernières années au Maghreb. Beaucoup de pathologies qui, hier encore, demeuraient mystérieuses, sont aujourd'hui connues aussi bien sur le plan diagnostique que thérapeutique, en plus de nouvelles techniques qui ont vu le jour et sont devenues routinières (échographie, coronarographie, IRM, scintigraphie, enregistrement continu de l'activité cardiaque et de la TA).

Au niveau thérapeutique, des progrès sans précédent ont été réalisés, aussi bien dans le domaine médical (disponibilités de plusieurs familles de médicaments, IEC, Beta Bloqueurs, Statines), chirurgical (pontages) et interventionnel (angioplastie, dilatation valvulaire, correction de certaines cardiopathies congénitales).

L'insuffisance cardiaque constitue une pathologie lourde et fréquente et le pronostic est souvent redoutable en l’absence de prise en charge adéquate. Aujourd'hui, la cardiopathie ischémique (défaut ou absence de vascularisation sanguine), constitue l'essentiel des étiologies. D'autres causes existent notamment la cardiomyopathie dilatée qui est souvent primitive ou héréditaire.